auxfilsdutemps " Le souvenir, c'est la présence invisible", Victor Hugo

Littéraires

Auteurs connus, moins connus, voici quelques pépites :

  • Blogueur, écrivain, ce jeune médecin humaniste veut réconcilier les soignants et les soignés. Ces chroniques sont drôles, émouvantes, poétiques, ces livres sont beaux, et la totalité des bénéfices est reversée à un orphelinat à Pondichéry. Le blog de Baptiste Beaulieu est par ici !

 

 

  • Ingénieur commercial, Stéphane Liétard passe sa vie sur les routes et en a fait un recueil de chroniques très original : “Composer la route”, inspiré des kilomètres avalés. Pour en lire des extraits, c’est ici !

 

  • Fred Vargas : la fille de Pennac et Simenon. Comme si le polar n’était pour elle qu’un prétexte pour ciseler des portraits d’hommes et de femmes décalés, lunaires. Si le commissaire Adamsberg reste sa figure emblématique, j’ai une tendresse particulière pour ses trois “Evangélistes” et pour Martha et l’allemand, héros de la trilogie Debout les morts, Un peu plus loin sur la droite, Sans feu ni lieu. Une très belle interview ici ! Un extrait là !

 

  • Christian Bobin, Magnifique Christian Bobin, Merveilleux Christian Bobin ! Ses contemplations réenchantent les étangs, les forêts, les fougères, chaque mot est un bruissement. Ses déclarations d’amour vibrent d’une délicatesse d’un autre temps, d’une douceur exquise. Lire Christian Bobin c’est s’offrir une bulle presque anachronique. Une rencontre ici ! Un extrait là !

 

  • Et puis, entre de multiples autres, Anna Galvada, précisément pour sa nouvelle “Le fait du jour”Simenon pour ses atmosphères, Pennac et Monsieur Malaussène, bouc émissaire de métier (!), Nancy Huston et ses Lignes de faille, Une fille, qui danse, chez Julian Barnes, l’inclassable Cul de sac de Kennedy, les amants inoubliables perdus dans La nuit des temps de Barjavel, l’électrochoc Duras, le nénuphar de Chloé chez Vian, Baudelaire et ses Fleurs du mal, notre Bel ami chez Maupassant, l’ennui de Madame Bovary, les affres existentielles de Jane Eyre, celles de Sartre, la fantaisie de Véronique Ovaldé, les polars d’Europe du Nord,…